Articles tagués “entreprise

Dr Jean-Yves Le Deaut, député

Jean-Yves Le Déaut retrace son parcours doctoral en biochimie effectué à l’université de Strasbourg. Il présente « la rigueur » comme compétence phare développée par sa formation par la recherche.

Dans les actions à mettre en place pour revaloriser le doctorat, Dr Le Déaut propose :

  • de reconnaître le doctorat dans les conventions collectives ;
  • de reconnaître l’expérience acquise pendant le doctorat comme une expérience professionnelle et pas seulement comme une expérience académique ;
  • de proposer aux doctorants des formations à l’entrepreneuriat ;
  • de proposer un congé pour création d’entreprise ;
  • de faciliter l’accès des docteurs aux concours de la haute fonction publique ;
  • d’améliorer la visibilité des docteurs vis-à-vis des entreprises ;
  • de favoriser l’alternance y compris au niveau doctoral.

Côté politique, il est député de Meurthe-et-Moselle et vice président de l’OPECST. Dans le cadre de cet office, il a piloté l’ouvrage L’innovation à l’épreuve des peurs et des risques.

Pour les Assises de l’enseignement supérieur et de la recherche, M. le député Le Déaut a été missionné pour « faciliter les relations entre les acteurs des Assises et les parlementaires de manière à ce que les évolutions législatives rendues nécessaires par les conclusions de ces travaux soient mieux identifiées et préparées » (source : lettre de mission du Premier Ministre datée du 3 août 2012).

Publicités

Dr Patrick Marchand, commissaire d’exposition à l’Adresse Musée de La Poste

Patrick Marchand est docteur en histoire depuis 2004. Il a écrit une thèse sur « Les maîtres de poste et le transport public en France 1700-1850 » sous la direction de Daniel Roche à l’Université Panthéon-Sorbonne en 12 ans et en étant salarié comme commissaire d’exposition à l’Adresse Musée de La Poste.

Il est interviewé par Sebastien Poulain le 16 février 2012 à l’Adresse et a choisi les capacités d’adaptation des docteurs comme qualité.


Dr David Christoffel, chroniqueur à France Musique

Diplômé en 2011, David Christoffel a mené des recherches sur « Les mentions verbales sur les partitions pour piano d’Erik Satie » sous la direction d’Esteban Buch à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS).

Sa thèse a été réalisée en 9 ans pendant lesquelles il a été tour à tour animateur, chroniqueur, producteur à Radio France pour France Bleu, Sophia, France Musique et France Culture.

David Christoffel est interviewé par Sébastien Poulain ; il s’exprime sur les qualités des docteurs et propose de subventionner des chercheurs qui iraient développer des projets hors de l’université.


Dr Sébastien Richez, chargé de recherche à La Poste

Sébastien Richez, est docteur en histoire. Le sujet de ses recherches : « Le développement des Postes au XIXe siècle : acculturation des Français, implantation et mutation des infrastructures et des personnels par l’illustration de la Normandie : 1830-1914 ».

Sa thèse a été menée de 1998 à 2002 sous la direction de Jean-Pierre Daviet à l’Université de Caen/Basse-Normandie. Elle a été financée grâce à trois années d’allocation de recherche et trois années de bourse auprès du comité pour l’histoire de La Poste  ; des vacations auprès du laboratoire CNRS / Géo-cités (décembre 2003 à mai 2004), chercheur à l’Institut de recherche et de prospective postale (IREPP) (juin à décembre 2004).

Depuis décembre 2004, il est chargé de recherche (historien) au comité pour l’histoire de La Poste / Groupe La Poste. Sa thèse a été publiée sous le titre « Postes et Postiers en Normandie. Témoins des transformations nationales (1830-1914) » en 2009.

Il est interviewé par Sebastien Poulain et s’exprime sur les atouts des docteurs en Sciences humaines. Ecoutez la vidéo jusqu’à la fin !


Préjugés !

Plusieurs représentations sociales continuent de stigmatiser les doctorants et docteurs

  • des paresseux :  ils auraient peur à la perspective d’entrer dans la vie active par indécision, fébrilité et inquiétude quant à leur avenir professionnel.
  • des Tanguy : ils préféreraient une forme de « cocooning doctoral » comme « prolongation des études » leur permettant de rester bien au chaud dans leur laboratoire et leur université, protégés du monde extérieur.
  • des intellos du labo : ils se « prendraient la tête » (suite…)

La citation de la semaine

Il faudra en plus résoudre le problème du manque d’attractivité des carrières scientifiques où les jeunes ne veulent plus aller, et la non reconnaissance du doctorat dans le secteur privé. Si l’on veut dynamiser la recherche et revaloriser le premier cycle, il n’y a pas d’autre solution : on a besoin d’hommes et de femmes. L’emploi scientifique est une priorité.

Qui parle ? Dr Isabelle This Saint-Jean, ancienne présidente de Sauvons La Recherche (SLR), est conseillère auprès de Vincent Peillon pour le supérieur dans l’équipe de campagne de François Hollande.

Source : Libération, lundi 3 janvier 2011 2012