Résultats du 1er tour de la 10ème circonscription des Hauts-de-Seine

Le Parti Socialiste aura-t-il la majorité à lui seul ? Les sondeurs parlent de vote de « confirmation » voire d’« amplification » au 2nd tour. IFOP, IPSOS, CSA donnent une majorité absolue au PS (plus les alliés PRG et MRC) avec entre 287 sièges pour le CSA et 332 pour l’IFOP (la majorité absolue se situe à 289 sièges). Avec Europe Ecologie – Les Verts et le Front de Gauche, l’hypothèse basse est à 308 députés pour le CSA, 318 pour l’IFOP, 324 pour IPSOS et l’hypothèse haute 358 pour le CSA, 362 pour l’IFOP, 364 pour IPSOS (à lire, pendant l’été, les ouvrages de Garrigou, Hubé, Blondiaux, Champagne sur les sondages pour un regard critique). Ce serait beaucoup plus qu’en 1997 où la gauche l’avait emporté avec 309 sièges, mais moins que la droite en 2007 qui l’a emporté avec 343 sièges.

Pour ce qui concerne le département des Hauts-de-Seine, ce dernier semble être passé du statut de « terre de mission » à « terre de conquête » si on écoute les membres du PS. Il y a eu deux alertes lors des élections régionales (57% des suffrages à Vanves et 52,45% à Issy-les-Moulineaux pour la liste de Jean-Paul Huchon) et cantonales de 2010 et 2011 et Nicolas Sarkozy n’a obtenu que 50,52% des suffrages exprimés au 2nd tour des présidentielles contre 55,67% en 2007. Et s’il a obtenu 63,18% (soit 34 464 voix) à Boulogne, il était à 66,66% (soit 36 270 voix) en 2007. De plus, il a été a été battu de peu à Meudon (50,31% soit 12 273 pour François Hollande contre 45,20% soit 11 072 voix pour Ségolène Royale en 2007) et à Issy-les-Moulineaux (51,67% soit 16 686 voix pour François Hollande contre 46,56 % soit 14 575 voix pour Ségolène Royal) et n’a obtenu que 43,56% (soit 6 258) contre 49,30% (soit 7 061) en 2007 à Vanves.

Mais cette tendance à la baisse de la droite au sein des Hauts-de-Seine (et particulièrement à Meudon, Issy-les-Moulineaux, Vanves et Boulogne), qu’il ne faut surtout pas négliger, ne doit pas être entièrement confondue avec les enjeux de 10ème circonscription centrés en grande partie autour de la personne d’André Santini. Ce dernier, qui a été ministre de François Fillon, n’a pas souhaité valoriser ses liens avec l’UMP (ne serait-ce que sur les affiches de campagne) qui l’a investi puisque les scores de Nicolas Sarkozy dans la circonscription ne l’y incitaient pas. Mais il a bien fait un meeting avec François Fillon (plus consensuel dans la population) et Claude Guéant (moins consensuel dans la population, y compris à Boulogne !) le lundi 4 juin à Boulogne où il a été le seul à faire des références historiques et culturelles (les armes politiques des docteurs !).

En tout cas, la 10ème circonscription des Hauts-de-Seine fait partie des zones d’incertitude car il n’est pas impossible que la candidate Parti Socialiste  et Europe Ecologie – Les Verts – Lucile Schmid – l’emporte face à André Santini même si ce dernier est député de cette circonscription depuis 1988 grâce à 52,30% des voix en 1988, 56,22 % (soit 20 031) en 1997, 59,57% (soit 20 616 voix) en 2002 et 55,90% (soit 20 741 voix) en 2007. David contre Goliath donc ! Voyons cela plus précisément.

Les résultats du 1er tour de la 10ème circonscription des Hauts-de-Seine

Les 2 candidats en ballottage pour le 2nd tour de cette circonscription sont donc :

-1 Dr André Santini pour le Nouveau Centre (membre du Parti radical et investi par l’UMP) : 44,01% (soit 19 098 voix) (voir l’interview ici https://doctrix2012.wordpress.com/2012/06/04/dr-andre-santini-candidat-aux-legislatives-2012-dans-la-10eme-circonscription-des-hauts-de-seine/)

-2 Lucile Schmid pour Europe Ecologie – Les Verts et Parti Socialiste : 23,71% (soit 10 288 voix) (voir l’interview ici https://doctrix2012.wordpress.com/2012/06/04/lucile-schmid-candidate-aux-legislatives-2012/)

Les 4 autres candidats ayant dépassé les 1% en 2012 sont (voir l’ensemble des résultats par ville ci-dessous) :

-3 Laurent Pieuchot (Divers Gauche) : 15,01% (soit 6 514 voix) (voir l’interview ici https://doctrix2012.wordpress.com/2012/06/04/laurent-pieuchot-candidat-aux-legislatives-2012-dans-la-10eme-circonscription-des-hauts-de-seine/)

-4 Sandrine Bunot (Front National) : 5,44% (soit 2 361 voix)

-5 Lysiane Alezard (Front de Gauche) : 5,31% (soit 2 304 voix) (voir l’interview ici https://doctrix2012.wordpress.com/2012/06/07/lysiane-alezard-candidate-aux-legislatives-2012/)

-6 Fabienne Gambiez (Modem-Le Centre pour la France) : 3,34% (soit 1 450 voix) (voir l’interview ici https://doctrix2012.wordpress.com/2012/06/09/fabienne-gambiez-candidate-aux-legislatives-2012-dans-la-10eme-circonscription-des-hauts-de-seine/)

Les votes ont été plus concentrés qu’en 2007 puisque 8 candidats sur 14 avaient dépassé les 1% (voir l’ensemble des résultats par ville ci-dessous) :

-1 André Santini (Parti Social Libéral Européen) : 47,85% (soit 19 956 voix)

-2 Lucile Schmid (Parti Socialiste) : 25,41% (soit 10 596 voix)

-3 Christophe Ginisty (Mouvement Démocrate) : 12,97% (soit 5 411 voix)

-4 Catherine Naviaux (Verts) : 3,90% (soit 1 628 voix)

-5 Eugène Terret (Front National) : 2,46% (soit 1 027 voix)

-6 Lysiane Alezard (Alternatifs) : 2,17% (soit 903 voix)

-7 Nina Wouters (Ligue Communiste révolutionnaire) : 1,84% (soit 767 voix)

-8 Alain Aripa (Mouvement pourla France) : 1,09% (soit 454 voix)

En 2012, les deux principaux candidats – André Santini et Lucile Schmid – ont attiré 67,72% des voix (29 386 voix) contre 73,26% (30 552 voix) en 2007.

En effet, André Santini en a perdu 858 (dont 752 à Vanves) et est à 19 098 voix (soit 44,01%) contre 19 956 voix (soit 47,85%) en 2007. Cela reste tout de même 20 fois le score obtenu par le Nouveau Centre au niveau national : 2,2%.

Lucile Schmid a perdu 308 voix et est à 10 288 voix (soit 23,71%) contre 10 596 voix (soit 25,41%) en 2007 alors que le PS était à 29,35% au niveau national. C’est une faible perte compte-tenu du fait qu’elle était membre du Parti Socialiste à l’époque, qu’une Vert avait obtenu 3,90% (soit 1 628 voix), mais surtout compte-tenu du fait que Laurent Pieuchot, qui était jusqu’à présent chef de l’opposition du Parti Socialiste à Issy-les-Moulineaux et qui avait été suppléant de Lucille Schmid aux législatives de 2007, a obtenu 15,01% (soit 6 514 voix) en 2012, dont 16,75% (soit 4 231 voix) à Issy-les-Moulineaux sans l’investiture socialiste nationale.

Les autres forces en présence

Sur l’ensemble de la circonscription le Front de Gauche (les « Alternatifs » en 2007) multiplie ses voix par 2,5 en progressant de 1401 voix à 5,31% (soit 2 304 voix) contre 2,17% (soit 903 voix) en 2007. Il bénéficie de l’effet « Jean-Luc-Mélenchon » puisque le Front de Gauche a obtenu de 6,91% au niveau national. Il semble avoir pris quelques voix au Nouveau Parti Anticapitaliste (0,28% contre 1,84% en 2007) et à Lutte Ouvrière (0,27% contre 0,49% en 2007) et devient la 3ème formation politique sur Issy-les-Moulineaux alors que Lysiane Alezard était arrivée en 6ème position en 2007 avec les « Alternatifs ».

Le Modem (Mouvement Démocrate) a divisé son score par 3 : 3,34% (soit 1 450 voix) contre 12,97% (soit 5 411 voix) en 2007 où il avait été 3ème force des élections. Mais c’est tout de même 2 fois le score du Modem au niveau national qui est de 1,76%. On peut être surpris de voir que ses voix ne semblent pas avoir bénéficié à André Santini et s’être dispersée vers le Parti Chrétien-Démocrate qui a obtenu 0,83% (soit 359 voix) voire le Parti Socialiste-EE/LV ou encore le FN.

Mais la 3ème force de la 10ème circonscription est le Front National. Celui-ci, qui n’a pas fait campagne dans la 10ème circonscription (pas de meeting en tout cas, ni de site internet et injoignable malgré plusieurs adresses mails et le téléphone portable du secrétaire départemental sur le site internet du FN), a plus que doublé le nombre de ses voix : 2 361 voix (soit 5,44%) contre 1 027 voix (soit 2,46%) en 2007. Il atteint même 7,61% (soit 271 voix) à Boulogne-Billancourt où il obtenait déjà le score le plus important de la 10ème circonscription en 2007. Il a sans doute bénéficié des 1,09% (soit 454 voix) du Mouvement pourla France qui ne s’est pas présenté, et peut-être de voix du Modem qui est souvent ressenti comme un parti d’opposition avec une parole semblablement libre à celle du FN.

Les partis en dessous des 1%

Pour ce qui concerne les autres candidats, qui n’ont pas atteint les 1%, il faut dire d’abord qu’ils n’ont pas fait campagne en dehors de Gautier Knittel du Parti Pirate. Ce dernier n’était pas si loin de son objectif de 1% en obtenant 0,83% (soit 360 voix). Il les a d’ailleurs atteints à Meudon avec 1,27% soit 44 voix. Il a fait campagne en mettant en place un site internet (obligatoire pour un parti politique spécialiste d’internet !) et organisé un meeting le jeudi 7 juin (voir l’interview réalisé ce soir-là : https://doctrix2012.wordpress.com/2012/06/09/gautier-knittel-candidat-aux-legislatives-2012-dans-la-10eme-circonscription-des-hauts-de-seine/). L’objectif est maintenant les élections européennes où les Pirates ont davantage leurs chances.

Maxime Lacombe (Alliance Écologiste Indépendante), qui a obtenu 0,93% (soit 403 voix), était injoignable ni par le siège national qui n’avait même pas la bonne adresse mail (mais qui a remercié Doctrix de l’intérêt qu’il lui portait) ni par le secrétaire départemental à qui Maxime Lacombe ne répondait même pas et qui faisait l’hypothèse que ce dernier était en déplacement à l’étranger !

Véronique Berger (Parti Chrétien-Démocrate) – qui a obtenu 0,83% (soit 359 voix) dans l’ensemble de la 10ème circonscription mais 1,57% (soit 56 voix) à Boulogne-Billancourt et 1,50% (soit 52 voix) à Meudon – n’était pas davantage joignable malgré une adresse mail sur le site internet du Parti Chrétien-Démocrate.

Vanessa Ronchini (jeune représentante du Nouveau Parti Anticapitaliste) et Laurence Viguie (déjà candidate pour Lutte Ouvrière en 2007) ont obtenu des scores semblables avec respectivement 0,28% (soit 121 voix) et 0,27% (soit 115 voix) au niveau de la 10ème circonscription mais aussi si on regarde ville par ville. Elles étaient aussi peu joignables l’une que l’autre, n’avaient pas de site internet (est-ce un choix de leurs partis ou un manque de moyens) et n’ont pas organisé de rencontre publique.

Enfin, Frédéric Hesse (Rassemblement pour l’initiative citoyenne et enquêteur pour des études statistiques) avait pour objectif de se présenter pour changer le mode de fonctionnement de la démocratie en promouvant le referendum d’initiative citoyenne (sur le modèle suisse), le système de vote préférentiel ou alternatif où les électeurs peuvent classer les candidats plutôt que d’en choisir un (c’est un mode de scrutin utilisé en Australie depuis 1918 pour l’élection de la chambre des représentants, en Irlande, à Nauru et dans les îles Fidji), l’association des citoyens aux prises des décisions, la suppression du vote électronique à Issy-les-Moulineaux et le tirage au sort de jurés citoyens pour juger les magistrats défaillants. Malheureusement pour Doctrix, Frédéric Hesse, qui promeut tant la démocratie, n’a pas répondu aux propositions de rencontre effectuées sur son site internet (disparu aussitôt le 1er tour passé !). Malheureusement pour lui, il n’a pas dépassé 0,04% (soit 17 voix) avec la majorité de ses voix à Issy-les-Moulineaux 0,04% (soit 11 voix). Mais on peut comprendre qu’il ne soit pas encore très à l’aise en politique, et notamment sur un sujet lié à l’enseignement supérieur et la recherche, car il s’est lancé en politique au début de 2012 suite à une pétition !

Et pour le 2nd tour ?

Nous pouvons déjà évoquer le 2nd tour de 2007 :

– André Santini avait obtenu 785 voix de plus qu’au 1er tour : 20 741 voix soit 55,90% des voix au 2nd tour. Il a l’habitude de faire le plein de vote dès le 1er tour grâce à son fort soutien au sein d’Issy-les-Moulineaux.

– Lucile Schmid avait obtenu 6 078 voix de plus qu’au 1er tour : 16 366 voix soit 44,10% des voix au 2nd tour.

Pour ce qui concerne le 2nd tour en 2012 :

– Lucile Schmid (23,71%) peut compter sur les voix de la très grande majorité des électeurs des principaux partis de gauche de la 10ème circonscription. Leurs représentants Laurent Pieuchot (15,01%) et Lysiane Alezard du Front de Gauche (5,31%) les y invitent en tout cas. Cela ferait 44,03% contre 46,7% au niveau national. En 2007, les mêmes partis et/ou personnes n’arrivaient qu’à 31,48% : 25,41% de Lucile Schmid, 3,90% de Catherine Naviaux (Verts), 2,17% de Lysiane Alezard (Alternatifs). Lucile Schmid peut aussi compter sur une grande partie des voix Nouveau Parti Anticapitaliste (0,28%) et de Lutte Ouvrière (0,27%) voire d’Alliance Écologiste Indépendante (0,93%) et du Parti Pirate (0,83%). Ajoutons quelques voix du Modem-Le Centre pourla France (3,34%), du Rassemblement pour l’initiative citoyenne 0,04% et du Front National (5,44%).

– André Santini pourra compter sur la grande majorité des voix du Parti Chrétien-Démocrate (0,83%), une grande partie de celles de Fabienne Gambiez du Modem-Le Centre pourla France(3,34%) et du Front National (5,44%) qui n’ont pas donné de consignes de vote. Ajoutons quelques voix d’Alliance Écologiste Indépendante (0,93%) et d’autres partis.

L’incertitude due aux abstentionnistes

Plutôt que de s’attrister de l’abstentionnisme, pourquoi ne pas admirer plutôt ceux qui votent malgré le peu d’effet immédiat de leurs bulletins sur leur vie quotidienne ? En tout cas l’abstentionnisme est une donnée fondamentale qu’il est inévitable de prendre en compte sérieusement dans les analyses électorales.

Entre 2007 et 2012, sur les listes électorales de la 10ème circonscription des Hauts-de-Seine, qui comportent 5 261 inscrits de plus, 70 personnes de moins ont voté « blanc » ou « nul » : 533 votants (1,21%) contre 603 (1,43%) en 2007 (un pourcentage moins élevé qu’au niveau national où ils étaient 1,60% soit 420 749 votants) ne se sont pas reconnus dans les partis politiques en présence.

3 659 inscrits de plus qu’en 2007 se sont abstenus de voter : 27 826 (38,78%) contre 24 177 (36,36%) en 2007. C’est un pourcentage bien moins élevé qu’au niveau national où l’abstention a atteint 42,77% (soit 19 709 961) des inscrits.

En 2007, 4089 personnes de plus qu’au 1er tour (24 177 soit 36,36%) s’étaient abstenues au 2nd (28 266 soit 42,51%). Cela promet dont une grosse abstention pour le 2nd tour puisqu’on part déjà de plus bas. Sauf si les sympathisants PS et EE/LV abstentionnistes prennent espoir et si les sympathisants abstentionnistes d’André Santini prennent peur.

On note une grande différence entre les législative et les présidentielles. En effet, pour les présidentielles de 2012, l’abstention était de 20,74% (soit 6 341 voix) au 1er tour et 17,25% (soit 5 278 voix) au 2nd tour à Meudon, de 19,70% (soit 13 310 voix) au 1er tour et 16,34% (soit 11 051 voix) à Boulogne, de 19,41% (soit 8 151 voix) au 1er tour et 22,59% (soit 9 488 voix) au 2nd tour à Issy-les-Moulineaux, de 17,58% (soit 3 079 voix) au 1er tour et 14,75% (soit 2 584 voix) au 2nd tour à Vanves.

Donc, comme dans les autres circonscriptions, non seulement les présidentielles intéressent davantage que les législatives, mais le 2nd tour intéresse davantage que le 1er tour lors des législatives alors que c’est l’inverse aux présidentielles. Cela peut s’expliquer par le fait que lors des législatives, l’enjeu institutionnel et politique de la consultation (un parlementaire a bien moins de pouvoir que le président) est moindre, l’offre politique est moins importante (il n’y a pas vraiment d’UMP dans la 10ème circonscription). De plus, la distance entre les deux consultations présidentielles et législatives est courte (un mois). Les candidats sont moins mobilisés (6 candidats sur 12 ont fait campagne voire surtout deux) qu’aux présidentielles et la campagne est moins médiatisée (LCP, le JDD, e-bb.info, Doctrix sont les rares médias a avoir suivi la campagne parce qu’il y avait de l’incertitude) car les médias ne peuvent pas être dans les 577 circonscriptions au même moment et estiment que les citoyens sont moins intéressés. Enfin, les législatives sont aussi connues pour être moins personnalisées qu’aux présidentielles. Ce n’est pas le cas dans la 10ème circonscription où André Santini a une très grosse notoriété. Mais cela peut être à double tranchant comme on a pu le voir récemment avec Nicolas Sarkozy ou Ségolène Royale.

Géographiquement parlant

Pour ce qui concerne la géographie électorale chère à André Siegfried, on peut dire déjà que la 10ème circonscription se compose des bureaux de vote des villes des 40 bureaux d’Issy-les-Moulineaux, des 19 bureaux de Vanves, de 8 bureaux de vote de Boulogne-Billancourt (n°57 à 61 et 66 à 68) et de 6 bureaux de vote de Meudon (n°27 à 32). Cela fait 73 bureaux de vote pour un total de 71 749 électeurs au total. Quelles sont les conséquences ?

C’est dans les bureaux de Boulogne-Billancourt et Meudon que l’on trouve les votes les plus « critiques » ou « contestataires » vis-à-vis André Santini. André Santini fait ses plus mauvais scores avec 35,40% (1 261 voix) à Boulogne-Billancourt et 39,52% (soit 1 370 voix) à Meudon contre 44,01% (soit 19 098 voix) au niveau de la circonscription. Il est en baisse par rapport à 2007 où il avait réalisé 42,27% (soit 1 313 voix) à Boulogne-Billancourt et 45,89% (soit 1 456 voix) à Meudon au 1er tour.

Nous l’avons dit, le Front National est à 7,61% (soit 271 voix) à Boulogne-Billancourt et 6,20% (soit 215 voix) à Meudon contre 5,44% (soit 2 361 voix) au niveau de la circonscription. Le Front de Gauche est à 6,54% (soit 233 voix) à Boulogne-Billancourt, 5,54% (soit 192 voix) à Meudon contre 5,31% (soit 2 304 voix) au niveau de la circonscription. Les pourcentages sont aussi plus élevés pour le Nouveau Parti Anticapitaliste et Lutte Ouvrière, ou encore pour l’Alliance Écologiste Indépendante, le Parti Pirate, le Parti Chrétien-Démocrate et le Modem-Le Centre pourla France.

C’est aussi à Boulogne-Billancourt qu’on trouve le plus d’abstentionnistes : 2 912 (soit 44,12%) contre 24 177 (soit 36,36%) au niveau de la circonscription. Et c’est encore à Boulogne-Billancourt que l’on trouve le plus de votes blancs et nuls : 126 (soit 3,42%) contre 533 (soit 1,21%) au niveau de la circonscription. Il faudrait connaître davantage la sociologie de ces territoires pour expliquer ces votes. On peut trouver 6 bureaux de vote (n° 27 à 32) de la partie nord de Meudon (entre l’île Saint-Germain, Issy-les-Moulineaux et la ligne TER) et 8 bureaux de vote de Boulogne-Billancourt (n°57 à 61 et 66 à 68) situés entre la ligne de métro 9 et la Seineoù se situent les îles Saint-Germain et Séguin au centre de nombreux enjeux et conflits depuis le départ de Renault en 1992. Il est évident que les citoyens qui y habitent peuvent moins s’identifier à Lucile Schmid implantée à Vanves (même si son suppléant Philippe Berrée est issus de Boulogne) et André Santini très implanté à Issy-les-Moulineaux où il a obtenu 51,27% (soit 12 379 voix) dès le 1er tour des législatives de 2007. Mais c’est sans doute le caractère populaire des quartiers sud qui peut expliquer ce vote abstentionniste. Beaucoup d’habitants travaillaient pour Renault avant son départ. Il y a eu des bidonvilles ouvriers, essentiellement arméniens, sur l’île Saint-Germain. On ne saurait trop conseiller la bible politique en la matière : Le cens caché de Daniel Gaxie.

C’est encore Boulogne-Billancourt qui est le plus à gauche. En 2007, Lucile Schmid aurait presque pu être élue au 2nd tour à avec 49,92% (soit 1 302 voix) contre 44,10% (soit 16 366 voix) dans l’ensemble de la circonscription, après avoir obtenu au 1er tour 27,59% (soit 857 voix) contre 25,41% (soit 10 596 voix) dans l’ensemble de la circonscription.

Les dernières passes d’arme de la campagne

Les deux candidats ont tenu un grand meeting au même moment jeudi soir à 20h00 et quasiment dans la même rue. En effet, Lucile Schmid était dans le préau de l’école Marceau au 20 rue Marceau qui se distingue à peine de la rue Jean Bleuzen. Cette dernière est prolongée, après le carrefour le l’insurrection (tout un programme) par la rue Raymond Marcheron qui tombe sur l’école Larmeroux (même si l’adresse administrative est au 18 rue Falret) où André Santini avait invité Dr Roselyne Bachelot-Narquin (ancien ministre de la santé UMP), Bernard Gauducheau (maire de Vanves Nouveau Centre), Isabelle Debré (sénatrice UMP, Premier adjoint au maire de Vanves chargée des affaires sociales, de la famille, de la petite enfance et de la santé)…

Dans le meeting de Lucile Schmid étaient présents Guy Janvier (ancien maire PS de Vanves et auteur du très critique Itinéraire d’un élu socialiste en Sarkozie chez L’Harmattan), Anne-Laure Mondon (ingénieur au pôle stratégies urbaines à la mairie de Neuilly-sur-Seine, conseillère municipale PS de Vanves, présidente du groupe PS/PC au conseil municipal), Daniel Cohn-Bendit (député européen membre d’Europe Ecologie-Les Verts)… Ce dernier, qui a habité à Boulogne dans sa jeunesse, était déjà venu la semaine précédente (le jeudi 7 juin) pour la soutenir (mais à Issy-les-Moulineaux). Christiane Taubira (ministre de la justice et membre du Walwari, parti politique guyanais fondé par elle en 1993 et apparenté au Parti radical de gauche), qui devait venir, n’a pas pu honorer sa promesse. Elle est venue ce vendredi sur le marché d’Issy-les-Moulineaux, un lieu au combien stratégique !

On peut d’ailleurs voir sur la vidéo ci-dessous que son passage a été quelque peu mouvementé. Les militants d’André Santini étaient en effet très présents et motivés et souhaitaient faire entendre qu’ils étaient à Issy-les-Moulineaux chez eux.

La deuxième vidéo est tournée au moment du départ en voiture de Christiane Taubira et Lucile Schmid vers un autre lieu – lui aussi stratégique – pour le dernier meeting de Lucile Schmid : Meudon où Lucile Schmid a fait 28,32% (soit 982 voix) au 1er tour contre 23,71% (soit 10 288 voix) dans l’ensemble de la circonscription. En 2007, Lucile Schmid y avait obtenu 23,70% (soit 752 voix) au 1er tour contre 25,41% (soit 10 596 voix) dans l’ensemble de la circonscription et 42,51% (1 164 voix) au 2nd tour contre 44,10% (soit 16 366 voix) dans l’ensemble de la circonscription.

André Santini avait fait lui aussi un bain de foule (bien plus calme) sur le marché d’Issy-les-Moulineaux avec sa suppléante vanvéenne Françoise Saimpert quelques minutes avant l’arrivée de Christiane Taubira. Il avait fini son tour devant la bouche de métro de la station Mairie d’Issy (située à quelques mètres de la mairie) par un échange musclé avec sa concurrente directe.

Que faire ?

Beaucoup d’électeurs, surtout à Vanves, veulent donner une chance à François Hollande d’appliquer sa politique et souhaitent donc qu’il obtienne une majorité à l’Assemblée nationale grâce à un vote pour Lucile Schmid qui donnera une touche verte à cette politique.

Beaucoup d’autres électeurs souhaitent qu’André Santini continue son travail de député à multiples casquettes et se demandent pourquoi faudrait-il changer une équipe qui gagne.

Pour vous faire votre opinion, vous trouverez davantage d’informations sur les propositions, expériences et idées sur le doctorat des deux candidats ici : http://blog.educpros.fr/doctrix/2012/06/09/le-doctorat-vu-dissy/

Voici le site internet d’André Santini : http://www.andre-santini.fr/

Voici le site internet de Lucile Schmid : http://lucileschmid.org/

Voici la liste des docteurs qui ne sont pas parvenus au 2nd tour en Ile-de-France et en Midi-Pyrénées : http://blog.educpros.fr/doctrix/2012/06/11/legislatives-ces-docteurs-recales/

Voici la liste des docteurs qui sont parvenus au 2nd tour en Ile-de-France : http://blog.educpros.fr/doctrix/tag/val-doise/

Vous trouverez ci-dessous les résultats des 1er et 2nd tour de 2007 et 2012 des législatives :

Résultats du 1er tour – 10 juin 2012 dans la 10ème circonscription des Hauts-de-Seine

-1 En ballottage : André Santini (Nouveau Centre) : 44,01% (soit 19 098 voix) dont 36,51% (soit 4 056 voix) à Vanves, 49,15% (soit 12 411 voix) à Issy-les-Moulineaux, 35,40% (1 261 voix) à Boulogne-Billancourt, 39,52% (soit 1 370 voix) à Meudon

-2 En ballottage : Lucile Schmid (Europe Ecologie – Les Verts) : 23,71% (soit 10 288 voix) dont 31,24% (soit 3 470 voix) à Vanves, 19,07% (soit 4 817 voix) à Issy-les-Moulineaux, 28,61% (soit 1 019 voix) à Boulogne-Billancourt, 28,32% (soit 982 voix) à Meudon

-3 Laurent Pieuchot (Divers Gauche) : 15,01% (soit 6 514 voix) dont 12,56% (soit 1 395 voix) à Vanves, 16,75% (soit 4 231 voix) à Issy-les-Moulineaux, 15,49% (soit 516 voix) à Boulogne-Billancourt, 10,73% (soit 372 voix) à Meudon

-4 Sandrine Bunot (Front National) : 5,44% (soit 2 361 voix) dont 6,44% (soit 715 voix) à Vanves, 4,59% (soit 1 160 voix) à Issy-les-Moulineaux, 7,61% (soit 271 voix) à Boulogne-Billancourt, 6,20% (soit 215 voix) à Meudon

-5 Lysiane Alezard (Front de Gauche) : 5,31% (soit 2 304 voix) dont 6,25% (soit 694 voix) à Vanves, 4,69% (soit 1 185 voix) à Issy-les-Moulineaux, 6,54% (soit 233 voix) à Boulogne-Billancourt, 5,54% (soit 192 voix) à Meudon

-6 Fabienne Gambiez (Modem-Le Centre pourla France) : 3,34% (soit 1 450 voix) dont 3,81% (soit 423 voix) à Vanves, 3,03% (soit 765 voix) à Issy-les-Moulineaux, 2,95% (105 voix) à Boulogne-Billancourt, 4,53% (soit 157 voix) à Meudon

-7 Maxime Lacombe (Alliance Écologiste Indépendante) : 0,93% (soit 403 voix) dont 0,96% (soit 103 voix) à Vanves, 0,82% (soit 208 voix) à Issy-les-Moulineaux, 0,90% (soit 32 voix) à Boulogne-Billancourt, 1,62% (soit 56 voix) à Meudon

-8 Gautier Knittel (Parti Pirate) : 0,83% (soit 360 voix) dont 0,83% (soit 92 voix) à Vanves, 0,76 (soit 191 voix) à Issy-les-Moulineaux, 0,93% (soit 33 voix) à Boulogne-Billancourt, 1,27% (soit 44 voix) à Meudon

-9 Véronique Berger (Parti Chrétien-Démocrate) : 0,83% (soit 359 voix) dont 0,76% (soit 84 voix) à Vanves, 0,66% (soit 167 voix) à Issy-les-Moulineaux, 1,57% (soit 56 voix) à Boulogne-Billancourt, 1,50% (soit 52 voix) à Meudon

-10 Vanessa Ronchini (Nouveau Parti Anticapitaliste) : 0,28% (soit 121 voix) dont 0,30% (soit 33 voix) à Vanves, 0,24% (soit 61 voix) à Issy-les-Moulineaux, 0,36 % (soit 13 voix) à Boulogne-Billancourt, 0,40% (soit 14 voix) à Meudon

-11 Laurence Viguie (Lutte Ouvrière) : 0,27% (soit 115 voix) dont 0,32% (soit 36 voix) à Vanves, 0,18% (soit 46 voix) à Issy-les-Moulineaux, 0,56% (soit 20 voix) à Boulogne-Billancourt, 0,37% (soit 7 voix) à Meudon

-12 Frédéric Hesse (Rassemblement pour l’initiative citoyenne) : 0,04% (soit 17 voix) dont 0,03 (soit 3 voix) à Vanves, 0,04% (soit 11 voix) à Issy-les-Moulineaux, 0,08 (soit 3 voix) à Boulogne-Billancourt, 0 voix à Meudon

– Inscrits : 71 749 dont 17 559 à Vanves, 42 014 à Issy-les-Moulineaux, 6 600 à Boulogne-Billancourt, 5 576 à Meudon

– Abstentions : 38,78% (soit 27 826) dont 36,15% (soit 6 347 voix) à Vanves, 39,23% (soit 16 484 voix) à Issy-les-Moulineaux, 44,12% (soit 2 912 voix) à Boulogne-Billancourt, 37,36% (soit 2 083 voix) à Meudon

– Votants : 61,22% (soit 43 923) dont 63,85% (soit 11 212 voix) à Vanves, 60,77% (soit 25 530 voix) à Issy-les-Moulineaux, 55,88% (soit 3 688) à Boulogne-Billancourt, 62,64% (soit 3 493 voix) à Meudon

– Blancs et nuls : 1,21% (soit 533 voix) dont 0,93% (soit 104) à Vanves, 1,08% (soit 277 voix) à Issy-les-Moulineaux, 3,42% (soit 126 voix) à Boulogne-Billancourt, 0,74% (soit 26 voix) à Meudon

– Exprimés : 98,79% (soit 43 390 voix) dont 99,07% (soit 11 108 voix) à Vanves, 98,92% (soit 25 253 voix) à Issy-les-Moulineaux, 96,58% (soit 3 562 voix) à Boulogne-Billancourt, 99,26% (soit 3 467 voix) à Meudon

Résultats du 2nd tour – 17 juin 2007 dans la 10ème circonscription des Hauts-de-Seine

– André Santini (Parti Social Libéral Européen) : 55,90% (soit 20 741 voix) dont 50,99% (soit 5 246 voix) à Vanves, soit 58,75% (soit 12 615 voix) à Issy-les-Moulineaux, 50,08% (soit 1 306 voix) à Boulogne-Billancourt, 57,49% (soit 1 574 voix) à Meudon

– Lucille Schmid (Parti Socialiste) : 44,10% (soit 16 366 voix) dont 49,01 % (soit 5 043 voix) à Vanves, 41,25% (soit 8 857 voix) à Issy-les-Moulineaux, 49,92% (soit 1 302 voix) à Boulogne-Billancourt, 42,51% (1 164 voix) à Meudon

– Inscrits : 66 489 dont 17 351 à Vanves, 38 521 à Issy-les-Moulineaux, 5 551 à Boulogne-Billancourt, 5 066 à Meudon

– Abstentions : 42,51% (soit 28 266 voix) dont 39,30% (soit 6 819 voix) à Vanves, 42,37% (soit 16 323 voix) à Issy-les-Moulineaux, 51,41% (soit 2 854 voix) à Boulogne-Billancourt, 44,81% (soit 2 270 voix) à Meudon

– Votants : 57,49% (soit 38 223 voix) dont 60,70% (soit 10 532 voix) à Vanves, 57,63% (22 198 voix) à Issy-les-Moulineaux, 48,59% (soit 2 697 voix) à Boulogne-Billancourt, 55,19% (soit 2 796 voix) à Meudon

– Blancs et nuls : 2,92% (soit 1 116 voix) dont 2,31% (soit 243 voix) à Vanves, 3,27% (soit 726 voix) à Issy-les-Moulineaux, 3,30% (soit 89 voix) à Boulogne-Billancourt, 2,07% (soit 58 voix) à Meudon

– Exprimés : 97,08% (soit 37 107 voix) dont 97,69% (soit 10 289 voix) à Vanves, 96,73% (soit 21 472 voix) à Issy-les-Moulineaux, 96,70% (soit 2 608 voix) à Boulogne-Billancourt, 97,93% (soit 2 738 voix) à Meudon

Résultats du 1er tour – 10 juin 2007 dans la 10ème circonscription des Hauts-de-Seine

-1 En ballottage : André Santini (Parti Social Libéral Européen) : 47,85% (soit 19 956 voix) dont 42,61% (soit 4 808 voix) à Vanves, 51,27% (soit 12 379 voix) à Issy-les-Moulineaux, 42,27% (soit 1 313 voix) à Boulogne-Billancourt, 45,89% (soit 1 456 voix) à Meudon

-2 En ballottage : Lucile Schmid (Parti Socialiste) : 25,41% (soit 10 596 voix) dont 29,53% (soit 3 333 voix) à Vanves, 23,42% (soit 5 654 voix) à Issy-les-Moulineaux, 27,59% (soit 857 voix) à Boulogne-Billancourt, 23,70% (soit 752 voix) à Meudon

-3 Christophe Ginisty (Mouvement Démocrate) : 12,97 % (soit 5 411 voix) dont 12,42% (soit 1 402 voix) à Vanves, 13,49 (soit 3 256 voix) à Issy-les-Moulineaux, 9,79% (soit 304 voix) à Boulogne-Billancourt, 14,15% (soit 449 voix) à Meudon

-4 Catherine Naviaux (Verts) : 3,90% (soit 1 628 voix) dont 4,67% (soit 527 voix) à Vanves, 3,46% (soit 836 voix) à Issy-les-Moulineaux, 3,77% (soit 117  voix) à Boulogne-Billancourt, 4,66% (soit 148  voix) à Meudon

-5 Eugène Terret (Front National) : 2,46% (soit 1 027 voix) dont 2,68% (soit 303 voix) à Vanves, 2,31% (soit 558 voix) à Issy-les-Moulineaux, 2,93% (soit 91 voix) à Boulogne-Billancourt, 2,36% (soit 75 voix) à Meudon

-6 Lysiane Alezard (Alternatifs) : 2,17% (soit 903 voix) dont 2,51% (soit 283 voix) à Vanves, 1,85% (soit 447 voix) à Issy-les-Moulineaux, 3,35% (soit 104 voix) à Boulogne-Billancourt, 2,17% (soit 69 voix) à Meudon

-7 Nina Wouters (Ligue Communiste révolutionnaire) : 1,84% (soit 767 voix) dont 2,07% (soit 234 voix) à Vanves, 1,62% (soit 392  voix) à Issy-les-Moulineaux, 2,25% (soit 70 voix) à Boulogne-Billancourt, 2,24% (soit 71 voix) à Meudon

-8 Alain Aripa (Mouvement pourla France) : 1,09% (soit 454 voix) dont 1,13% (soit 123 voix) à Vanves, 0,90% (soit 218 voix) à Issy-les-Moulineaux, 1,74% (soit 54 voix) à Boulogne-Billancourt, 1,73% (soit 55 voix) à Meudon

-9 Malek Hocini (Divers) : 0,63% (soit 263 voix) dont 0,40% (soit 45 voix) à Vanves, 0,36 (soit 88 voix) à Issy-les-Moulineaux, 3,54% (soit 110 voix) à Boulogne-Billancourt, 0,63% (soit 20 voix) à Meudon

-10 Sabrina Binder (Divers écologistes) : 0,58% (soit 242 voix) dont 0,65% (soit 73 voix) à Vanves, 0,50% (soit 121 voix) à Issy-les-Moulineaux, 0,39% (soit 12 voix) à Boulogne-Billancourt, 1,13% (soit 36 voix) à Meudon

-11 Laurence Viguie (Lutte Ouvrière) : 0,49% (soit 204 voix) dont 0,45% (soit 51 voix) à Vanves, 0,40% (soit 97 voix) à Issy-les-Moulineaux, 0,21% (soit 51 voix) à Boulogne-Billancourt, 0,57% (soit 18 voix) à Meudon

-12 Philippe Bottet (Parti des travailleurs) : 0,32% (soit 135 voix) dont 0,46% (soit 52 voix) à Vanves, 0,21% (soit 51 voix) à Issy-les-Moulineaux, 0,55% (soit 17 voix) à Boulogne-Billancourt, 0,47% (soit 15 voix) à Meudon

-13 Valérie Drouet (Mouvement National Républicain) : 0,23% (soit 94 voix) dont 0,41% (soit 46 voix) à Vanves, 0,11% (soit 27 voix) à Issy-les-Moulineaux, 0,39% (soit 12 voix) à Boulogne-Billancourt, 0,28% (soit 9 voix) à Meudon

-14 Jean-Michel Venturini (Divers gauche) : 0,07% (soit 28 voix) dont 0,01% (soit 1 voix) à Vanves, 0,08 (soit 20 voix) à Issy-les-Moulineaux, 0,23% (soit 7 voix) à Boulogne-Billancourt, 0 voix

– Inscrits : 66 488 dont 17 351 à Vanves, 38 520 à Issy-les-Moulineaux, 5 551 à Boulogne-Billancourt, 5 066 à Meudon

– Abstentions : 36,36% (soit 24 177 voix) dont 34,17% (soit 5 929) à Vanves, 36,39% (14 017 voix) à Issy-les-Moulineaux, 42,64% (soit 2 367 voix) à Boulogne-Billancourt, 36,79% (soit 1 864 voix) à Meudon

– Votants : 63,64% (soit 42 311) dont 65,83% (soit 11 422 voix) à Vanves, 63,61% (soit 24 503 voix) à Issy-les-Moulineaux, 57,36% (soit 3 184 voix) à Boulogne-Billancourt, 63,21% (soit 3 202 voix) à Meudon

– Blancs et nuls : 1,43% (soit 603 voix) dont 1,20% (soit 137 voix) à Vanves, 1,47% (soit 359 voix) à Issy-les-Moulineaux, 2,45% (soit 78 voix) à Boulogne-Billancourt, 0,91% (soit 29 voix) à Meudon

– Exprimés : 98,57% (soit 41 708 voix) dont 98,80% (soit 11 285 voix) à Vanves, 98,53% (soit 24 144 voix) à Issy-les-Moulineaux, 97,55% (soit 3 106 voix) à Boulogne-Billancourt, 99,09% (soit 3 173 voix) à Meudon

Publicités

Déposer vos remarques, questions, suggestions... Vous pouvez interpeller les interviewés

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s