Le sens du collectif

[COMPETENCES] Les doctorants peuvent prendre très rapidement des responsabilités importantes et développer des capacités d’initiative et d’autonomie et pas uniquement grâce à leur plus grande maturité qui n’est pas seulement liée à leur plus grand âge !

En soi, le doctorat est une lourde responsabilité car les doctorants doivent mener à bien un projet doctoral sur plusieurs années avec une grande autonomie sur un sujet peu ou pas exploité ou exploité d’un autre point de vue (autre discipline, autre méthodologie…). De même, lorsqu’ils font des conférences, publient des articles ou enseignent, ils représentent leur université, leur laboratoire, leur groupe de recherche… ce qui n’est pas une charge négligeable.

Mais ils peuvent prendre bien d’autres responsabilités comme :

  • se faire élire représentant des doctorants au sein de leur école doctorale, de leur laboratoire, de leur UFR…,
  • gérer la sécurité, des techniciens, du personnel, voire le budget de leur laboratoire,
  •  faire partie d’une association de représentants des doctorants et jeunes chercheurs,
  • se syndiquer,
  • créer, organiser et animer des groupes de recherche, des séminaires, des ateliers, des conférences, des colloques, conduire des réunions…
Publicités

Déposer vos remarques, questions, suggestions... Vous pouvez interpeller les interviewés

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s