De gentils radars

[COMPETENCES] Les doctorants connaissent la difficulté à :

  • produire un enseignement de qualité,
  • mener à bien une recherche,
  • publier un article,
  • développer des projets…

Par conséquent, ils développent une forme de respect et d’admiration envers leurs ainés et collègues. Ils appliquent aussi cette manière d’être envers les personnes, les groupes, les institutions qu’ils étudient.

Les doctorants ont un oeil plus ouvert, distancié, compréhensif, sensible, optimiste, circonspect, attentif, humain, humble sur les choses, les personnes, les recherches, les projets… et une grande capacité d’écoute et d’observation. Cela ne signifie évidemment pas qu’ils en perdent leur esprit critique. Mais leur esprit critique est plus constructif que destructif.

Cela peut être d’une grande utilité :

  •  dans les relations interpersonnelles,
  • dans la diplomatie,
  • dans la négociation de contrat,
  • dans la résolution de conflits,
  • dans l’humanitaire et le social,
  • dans la gestion et le management du personnel…
Publicités

Déposer vos remarques, questions, suggestions... Vous pouvez interpeller les interviewés

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s